Qu'est ce que la CFE?

En tant qu’indépendant, vous êtes désormais soumis à un nouvel impôt local visant l’ensemble des entreprises. C’est le cas de tous les clients de KickBanking !
Nous allons vous expliquer ici comment et pourquoi payer cet impôt.

C’est quoi la CFE ?

La CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) est un impôt local, une sorte de taxe d’habitation versée par les entreprises (et donc micro-entreprises). Son montant est normalement proportionnel à la surface occupée par l’activité professionnelle, mais chaque commune choisit le montant de la taxe à appliquer. C’est un outil qui permet notamment de dynamiser certains lieux en y appliquant des taxes faibles, voire nulles.

Les entreprises sont exonérées de CFE l’année de leur création, et n’en payent que 50 % l’année qui suit. On peut également être exempté pour d’autres raisons plus rares (par exemple médecins et auxiliaires de santé ouvrant un cabinet secondaire dans un désert médical ou dans une commune de moins de 2000 habitants, ou si le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 5000 €) qui sont détaillées ici.

Quand payer la CFE ?

La CFE est due en fin d’année, généralement vers le 15 décembre. En amont, après la déclaration de votre activité, vous avez dû recevoir un courrier des impôts demandant des informations sur votre local de travail. Il s’agit d’une déclaration initiale, vous n’aurez plus à déclarer votre CFE par la suite, et ce, jusqu’à la cessation ou la radiation de votre activité. Cette déclaration se fait via le formulaire n°1447-C avant le 16 décembre de votre première année de déclaration d’Auto-Entreprise (sauf déménagement).

Attention, même si vous ne payez rien, vous devez recevoir un avis de CFE. Si cela n’est pas le cas, c’est que votre centre des impôts vous a certainement oublié. Dans ce cas, nous vous conseillons de leur transmettre par email avant la fin de l’année. (voir notre article Comment trouver votre SIE)

Si vous ne l’avez pas reçu, vous pouvez trouver le formulaire cerfa de cette déclaration ici

Comment accèder à la CFE ?

1> Créer votre compte professionnel des impôts

La première étape pour consulter votre avis et le régler est de vous connecter sur le site impôts.gouv.fr. Attention, si vous n’avez pas encore de compte pro, il vous faudra le créer rapidement car il s’active via un code confidentiel envoyé par courrier ! Notez que si vous êtes soumis à la TVA, vous avez déjà un compte sur le site des impôts.

Créer un compte

2> Accéder au CFE via l’espace en ligne

Une fois connecté sur votre espace, vous avez la possibilité de voir votre avis de CFE dans la partie “consulter”.

Consulter les avis CFE

Dans le magnifique menu du compte fiscal, vous devriez voir apparaître “accès aux avis CFE”.

Accès aux avis CFE

Cliquez dessus pour lister les avis.

Liste des avis CFE

L’avis de CFE s’affiche. Elle peut être payée directement en cliquant sur le bouton « PAYER » situé au-dessus de l’avis.

Payer la CFE

Le montant de la CFE est calculé en fonction de la valeur locative des biens déclarés et soumis à la taxe foncière. Il dépend donc d’où vous exercez votre activité. En cas de valeur locative très faible, le montant est forfaitaire et fixé par la commune. Généralement, ce minimum fluctue entre 100 € et 600 €. En cas de CA inférieur à 5 000 €, il y a exonération de CFE.

Lors de l’opération de paiement en ligne, si un message vous indique qu’aucun compte n’est valide ou si vous désirez payer avec un compte qui ne vous est pas proposé, vous devez au préalable le déclarer en cliquant sur le lien « Gérer mes comptes bancaires » dans votre espace professionnel.

Vous devrez alors également éditer le mandat SEPA à destination de l’organisme bancaire concerné (à noter que si vous êtes clients KickBanking, nous avons déjà fait ces démarches, et le paiement devrait donc être automatique). Pensez également à soumettre le mandat de prélèvement auprès de votre banque. Cela évitera d’avoir un refus et potentiellement la pénalité qui va avec ! :)